Apnée du sommeil : les symptômes

les symptômes de l'apnée du sommeil

Au coucher, la personne qui dort n’est pas toujours consciente de ce qui lui arrive. Le ronflement et l’apnée du sommeil en sont des exemples parfaits. L’apnée du sommeil ou syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS) est un phénomène qui touche 14% des hommes et 5% des femmes. Chacun peut déterminer lui-même s’il en est victime ou pas. Pour ce faire, il y a certains symptômes à surveiller de près comme les ronflements ou la qualité de la respiration.

Les symptômes de l’apnée du sommeil

Lorsque l’apnétique dort, il ronfle très fort. Si votre entourage ou votre conjoint vous fait part de cette remarque, cela devrait déjà vous mettre la puce à l’oreille. Si le diagnostic tombe, un professionnel de la santé vous aidera à soigner l’apnée du sommeil. A part cela, l’apnée du sommeil peut aussi se manifester par des cauchemars, bien que cela ne soit pas toujours suffisant.

Malgré une longue nuit de sommeil, il se pourrait que soyez somnolent durant la journée. Vous pourriez même ressentir de la fatigue si vous êtes victime de l’apnée du sommeil. Toutefois, cela peut aussi être dû à l’insomnie que vit la personne.

Durant la nuit, la personne peut aussi se réveiller en sursaut et avoir des sueurs nocturnes. Le bruxisme et le somnambulisme sont aussi des signes du syndrome d’apnées-hypopnées du sommeil (SAHS).

Les symptômes respiratoires de l’apnée du sommeil

Qu’elle soit volontaire ou involontaire, l’apnée est l’arrêt respiratoire. L’apnée du sommeil est donc l’arrêt de la respiratoire durant le sommeil. Ainsi, les absences respiratoires épisodiques constituent des symptômes de l’apnée du sommeil.

Une respiration bruyante peut aussi illustrer une obstruction des voies aériennes. Respirer par la bouche peut être une nécessité pour l’apnétique et constitue donc un signe de son apnée du sommeil.

Un bon sommeil est important pour bien vivre au quotidien. Si une personne dort mal, c’est peut-être dû à un problème respiratoire. Il convient de consulter un médecin pour déterminer la cause du problème et le résoudre rapidement et convenablement.

Les autres symptômes de l’apnée du sommeil

A part les symptômes de l’apnée du sommeil nocturnes et diurnes, d’autres signes peuvent aussi indiquer qu’une personne est victime du syndrome d’apnées du sommeil (SAS). La sècheresse de la bouche et de la gorge est fréquente compte tenu de la respiration par la bouche.

A force d’avoir le sommeil perturbé, l’apnétique devient irritable et a des sautes d’humeur. A la longue, il peut même devenir dépressif. Du point de vue physique, l’apnétique prend rapidement du poids. Au réveil, il a des céphalées et a de l’hypertension artérielle.

Les troubles du comportement sont exacerbés par des troubles de la libido et de la mémoire. La prise en charge de l’apnée du sommeil doit se faire le plus tôt possible car dans le pire des cas, ce syndrome peut conduire au décès de la personne concernée.